Infogérance en France : un marché en pleine mutation

Avec 2 % de croissance par an en moyenne entre 2009 et 2012, le marché de l’infogérance dans l’Hexagone est sur de bons rails. Il faut dire qu’il est alimenté par la demande en hausse des PME et PMI qui ont pleinement saisi les avantages liés à l’externalisation de la gestion du SI.

La révolution du Cloud computing

En effet, les gains économiques liés à l’infogérance sont importants puisque l’entreprise cliente peut généralement réduire drastiquement ses dépenses d’investissement. Pas besoin d’acheter et d’installer de serveurs puisque la plupart des prestataires proposent un hébergement directement sur leur site, une véritable aubaine pour les petites structures. Elles peuvent faire des économies et se focaliser sur ce qu’elles savent faire de mieux tout en ayant l’assurance de bénéficier de l’expertise de spécialistes pour l’administration de leur SI.

Le boom des solutions Cloud Computing qui permettent une instantanéité de l’accès aux services à des coûts réduits est assurément un des principaux facteurs expliquant le recours massif aux solutions d’infogérance. Ce n’est pas pour rien que les services de Cloud Computing affichent une croissance insolente de l’ordre de 20 % par an.

Les questions sur la protection des données mises en lumière par le scandale Prism ne semblent pas refroidir les entreprises. Certains acteurs en ont même profité pour mettre en avant la protection accrue des données apportée par le fait que leurs datacenters se trouvent en France et donc théoriquement à l’abri des velléités d’espionnage du « Big Brother » américain.

Une multiplication des fusions acquisitions

Sans surprise, cette croissance attise les appétits et les mouvements d’acquisitions se multiplient pour faire face à la domination quasi hégémonique des géants comme Amazon et des leaders historiques du marché de l’infogérance.

 

À cet égard, on se souvient notamment du rachat en 2011 de Callatay & Wouters, une société spécialisée dans les services bancaires, par une référence de l’infogérance informatique à Paris.

 

La principale piste de différenciation pour les sociétés de taille intermédiaire est de se concentrer sur certaines niches ou de se spécialiser sur des solutions développées par certains éditeurs comme Oracle ou des fabricants comme IBM.

 

Be Sociable, Share!

Publié par

Avatar

Quentin Couprie

Chargé de projet Web marketing au sein de l'agence Kelcible à Angers depuis Août 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *