Préparez votre boutique en ligne pour Noël

Nous ne sommes que dĂ©but dĂ©cembre et pourtant un parfum de fĂȘte semble dĂ©jĂ  flotter dans l’air
 NoĂ«l approche. Plus que toute autre pĂ©riode, la fin d’annĂ©e est un moment  clĂ© pour les commerces en ligne. En 2014, plus de 6 Français sur 10 ainsi annonçaient avoir effectuĂ© tout ou partie de leurs courses de NoĂ«l sur des boutiques en ligne pour un montant total estimĂ© Ă  plus de 11 milliards d’euros.

Vous gĂ©rez un site e-commerce et ces chiffres vous font tourner la tĂȘte ? Nous vous proposons quelques conseils pour prĂ©parer votre boutique en ligne et booster vos ventes pour NoĂ«l. Depuis le design de votre site jusqu’à votre gestion logistique en passant par votre stratĂ©gie sur les rĂ©seaux sociaux, tirez le meilleur de votre boutique en ligne pour le fĂȘtes.

Continuer la lecture de Préparez votre boutique en ligne pour Noël

Google Shopping : la montée en puissance

Début 2013, nous vous parlions des comparateurs de prix et surtout de la polémique suscitée par le passage de Google Shopping à une version payante. Quelques mois plus tard, nous revenons sur les évolutions de ce comparateur, assez standard à premiÚre vue, mais pourtant en pleine croissance.

Continuer la lecture de Google Shopping : la montée en puissance

Infogérance en France : un marché en pleine mutation

Avec 2 % de croissance par an en moyenne entre 2009 et 2012, le marchĂ© de l’infogĂ©rance dans l’Hexagone est sur de bons rails. Il faut dire qu’il est alimentĂ© par la demande en hausse des PME et PMI qui ont pleinement saisi les avantages liĂ©s Ă  l’externalisation de la gestion du SI.

La révolution du Cloud computing

En effet, les gains Ă©conomiques liĂ©s Ă  l’infogĂ©rance sont importants puisque l’entreprise cliente peut gĂ©nĂ©ralement rĂ©duire drastiquement ses dĂ©penses d’investissement. Pas besoin d’acheter et d’installer de serveurs puisque la plupart des prestataires proposent un hĂ©bergement directement sur leur site, une vĂ©ritable aubaine pour les petites structures. Elles peuvent faire des Ă©conomies et se focaliser sur ce qu’elles savent faire de mieux tout en ayant l’assurance de bĂ©nĂ©ficier de l’expertise de spĂ©cialistes pour l’administration de leur SI.

Le boom des solutions Cloud Computing qui permettent une instantanĂ©itĂ© de l’accĂšs aux services Ă  des coĂ»ts rĂ©duits est assurĂ©ment un des principaux facteurs expliquant le recours massif aux solutions d’infogĂ©rance. Ce n’est pas pour rien que les services de Cloud Computing affichent une croissance insolente de l’ordre de 20 % par an.

Les questions sur la protection des donnĂ©es mises en lumiĂšre par le scandale Prism ne semblent pas refroidir les entreprises. Certains acteurs en ont mĂȘme profitĂ© pour mettre en avant la protection accrue des donnĂ©es apportĂ©e par le fait que leurs datacenters se trouvent en France et donc thĂ©oriquement Ă  l’abri des vellĂ©itĂ©s d’espionnage du « Big Brother » amĂ©ricain.

Une multiplication des fusions acquisitions

Sans surprise, cette croissance attise les appĂ©tits et les mouvements d’acquisitions se multiplient pour faire face Ă  la domination quasi hĂ©gĂ©monique des gĂ©ants comme Amazon et des leaders historiques du marchĂ© de l’infogĂ©rance.

 

À cet Ă©gard, on se souvient notamment du rachat en 2011 de Callatay & Wouters, une sociĂ©tĂ© spĂ©cialisĂ©e dans les services bancaires, par une rĂ©fĂ©rence de l’infogĂ©rance informatique Ă  Paris.

 

La principale piste de différenciation pour les sociétés de taille intermédiaire est de se concentrer sur certaines niches ou de se spécialiser sur des solutions développées par certains éditeurs comme Oracle ou des fabricants comme IBM.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur les comparateurs de prix

Cherchons.com, LeGuide.com ou encore Google Shopping, les comparateurs de prix ont envahi le net. Ils proposent aux internautes de comparer les prix pratiquĂ©s par diffĂ©rents boutiques pour un mĂȘme produit. Un service trĂšs pratique pour dĂ©nicher les produits au meilleur prix, surtout en cette pĂ©riode de crise Ă©conomique. Et un moyen pour un site marchand de gagner en visibilitĂ©. Mais sait-on vraiment ce qui se cache sous ces plateformes ?

Les consommateurs au centre de l’attention

De plus en plus, la tendance est Ă  l’achat sur internet. Support facile d’utilisation, on y trouve un grand choix d’articles Ă  des prix dĂ©fiant parfois toute concurrence.

logo fevadEn 2012, la FEVAD (FĂ©dĂ©ration des Entreprises de Vente Ă  Distance) annonce le chiffre de 31 millions d’acheteurs en ligne, un nombre qui ne cesse d’augmenter d’annĂ©e en en annĂ©e.

Pourquoi les internautes achĂštent de plus en plus par Internet ? Dans les principales raisons citĂ©es viennent, dans l’ordre dĂ©croissant, le prix, le choix et enfin la rapiditĂ©. L’internaute actuel veut donc plus de choix au meilleur prix tout en y passant trĂšs peu de temps. Et c’est lĂ  que les comparateurs de prix entrent en scĂšne.

Les comparateurs de prix sont une vitrine des produits des marchands qui les sollicitent et un vĂ©ritable service en ligne pour les internautes. Ainsi, grĂące Ă  des interfaces de recherche plus ou moins performantes, le futur acheteur se retrouve face Ă  une multitude de produits aux prix trĂšs diffĂ©rents. FacilitĂ© d’utilisation, rapiditĂ© et abondance de choix, tous les Ă©lĂ©ments sont donc rĂ©unis pour guider le client dans sa dĂ©cision d’achat.

Les secteurs les plus convoitĂ©s sur les comparateurs de prix sont le high-tech (tĂ©lĂ©visions, lecteurs DVD/Blu-ray, chaĂźne hifi
), les Ă©quipements Ă©lectroniques ou encore le voyage. Aujourd’hui, les comparateurs de prix font Ă©voluer leur offre en accueillant des sites marchands de domaines d’activitĂ© trĂšs divers. Ils sont alors en mesure de rĂ©pondre Ă  des besoins de plus en plus prĂ©cis.

Comparateur de prix : comment ça marche ?

comparateur de prix
Pour s’inscrire en tant que site marchand sur un comparateur de prix, plusieurs Ă©tapes sont Ă  respecter.

Tout d’abord, l’e-boutique doit dĂ©finir sur quel comparateur elle souhaite apparaĂźtre. Il en existe des gĂ©nĂ©ralistes qui proposent tous (ou presque tous) les types de produits alors que certains sont spĂ©cialisĂ©s (mode, automobile, voyages
). Dans tous les cas, il faut penser Ă  vĂ©rifier quelles sont les catĂ©gories proposĂ©es par le comparateur pour dĂ©finir si oui ou non, nos articles sont susceptibles de convenir.

Une fois le comparateur de prix sĂ©lectionnĂ©, la boutique en ligne va devoir constituer son flux produit. Le flux est un catalogue personnalisĂ© des articles que le marchand souhaite faire apparaĂźtre sur le comparateur. Il doit ĂȘtre optimisĂ© au maximum pour rĂ©pondre aux critĂšres du site et pour gagner en visibilitĂ© dans les pages de recherche. Le flux doit Ă©galement ĂȘtre mis Ă  jour rĂ©guliĂšrement. Si les informations fournies sont erronĂ©es, les produits perdront en visibilitĂ© et le risque de dĂ©cevoir la clientĂšle sera plus grand (exemple d’un produit affichĂ© sur le comparateur mais plus en stock chez le marchand).

Les deux modĂšles Ă©conomiques des comparateurs de prix

On distingue deux modÚles économiques appliqués par les comparateurs :

le CPC : le marchand reverse un coĂ»t fixe au comparateur dĂšs qu’un internaute clique sur l’un de ses produits.

– le CPA : le marchand ne versera une commission au comparateur que si un internaute achĂšte un de ses produits.

Aujourd’hui, la majoritĂ© des comparateurs de prix ont basĂ© leur modĂšle Ă©conomique sur du CPC, bien plus avantageux pour eux vous l’aurez compris.

CPC :

Avantages Inconvénients
  • Forte visibilitĂ© de ces comparateurs dans les moteurs de recherche
  • CPC fixe (sauf Google Shopping)
  • Moindre coĂ»t quand les marges des produits vendus sont fortes
  • Clic payant mĂȘme si le visiteur ne transforme pas
  • Parfois coĂ»teux si produits Ă  petits prix

 

CPA :

Avantages Inconvénients
  • Commission reversĂ©e au comparateur uniquement si l’internaute achĂšte
  • IntĂ©ressant pour produits Ă  forte marge
  • Les comparateurs au CPA sont de plus en plus rares (modĂšle Ă©conomique peu intĂ©ressant)
  • Peu rentable pour produits Ă  faible marge

 

La polémique Google Shopping

Google Shopping est un comparateur de prix crĂ©Ă© par le gĂ©ant du web. A l’origine gratuit, il proposait d’indexer les produits de tous les sites marchands.

Google Shopping

Cependant, la multinationale annonce que ce service devient payant Ă  partir du 13 fĂ©vrier 2013. La raison citĂ©e par Google est la suivante : n’importe quel vendeur pouvait s’inscrire et communiquer son flux. Selon Google Shopping, le flux produit Ă©tait souvent mal renseignĂ© ou incomplet. Les donnĂ©es communiquĂ©es aux internautes n’étaient donc pas fidĂšles Ă  la rĂ©alitĂ©. Pour palier ce manque d’investissement, Google Shopping dĂ©cide de basculer en mode payant. Contrairement Ă  bon nombre de ses concurrents, il adopte la mĂ©thode du CPC par enchĂšre plutĂŽt que du CPC fixe.

Une dĂ©cision qui oblige donc les e-boutique Ă  se remettre en question quant Ă  leur affiliation Ă  Google Shopping.  De plus, elle crĂ©e polĂ©mique puisqu’avec l’apparition de Google Pingouin, beaucoup de comparateurs de prix avaient perdu des places dans les rĂ©sultats naturels sur le moteur de recherche. L’arrivĂ©e de Google Shopping pose des questions quant Ă  une Ă©ventuelle tactique de l’entreprise pour s’imposer sur un marchĂ© qu’elle n’occupait pas jusque lĂ .

Trouver et comprendre ses prospects

Trouver, provoquer et mieux comprendre ses prospects via Internet

L’Internet rend votre entreprise disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour 6.817.500.000 prospects. C’est un fait : avec votre site web, vous ĂȘtes libĂ©rĂ© des barriĂšres gĂ©ographiques, mais il faut aussi vous rendre visible sur la toile, vous adapter aux particularitĂ©s culturelles de votre public cible, communiquer, construire des relations, analyser les rĂ©actions de vos prospects pour Ă©laborer une stratĂ©gie marketing qui les incitera Ă  rĂ©agir, Ă  commenter et Ă  passer des commandes sur votre site.

Continuer la lecture de Trouver et comprendre ses prospects